— Les techniques —

Voici un rapide aperçu de nos techniques utilisées.

— Modelage et cuisson —

Après modelage de la terre ( différentes qualités , textures et couleurs ) , il faut passer à l'étape de la cuisson dans un four électrique , au gaz ou à bois. La température doit atteindre dans certains cas jusqu'à 1150 °C.

A ce stade la terre cuite devient du "biscuit" ou "dégourdi".


— Emaillage —

Le biscuit est recouvert entièrement ou partiellement d'émail  (ou glaçure) , au pinceau , au pulvérisateur ou par trempage , puis de nouveau recuit au four.

— Raku —

Le Raku, abréviation française du terme japonais raku-yaki 楽焼 (raku-yaki : « cuisson confortable ») est le résultat d'une technique d'émaillage ancestrale donnant des résultats aléatoires. Le choc thermique en fin de cuisson provoque des micro-fissures noires  plus ou moins prononçées dans l'émail. Il n'existera donc jamais deux pièces identiques. La solidité de l'objet n'est pas affectée par ces micro-fissures. Ces objets  étaient traditionnellement utilisés pour la cérémonie du thé.

— Raku nu —

Variante du Raku , les pièces doivent être minutieusement et longuement polies avant cuisson. L'émail disparait alors lors du choc thermique , mais les micro-fissures noires restent visibles comme dans le raku. L'aspect est particulièrement lisse et doux.

— Enfumage —

Le biscuit n'est alors pas émaillé , mais "enfumé" dans un récipient ou l'on effectue une combustion lente et sans flamme (à l'étouffé) de copeaux de bois , sciure , papier , etc . La réaction chimique est appelée "réduction". Le résultat  donne un aspect noir mat dependant de la durée de la combustion , du type de combustible utilisé , de l'adjonction éventuelle d'éléments métalliques (tel le cuivre) , d'oxydes , etc. et de  . . . . la chance !

— Horse Hair —

Du crin de cheval (horse hair) est posé sur la pièce chauffée (aux environs de 700 °C).

La combustion immédiate du crin provoque une trace par réaction thermique/chimique. Le résultat dépend de la température et du crin utilisé ; merci aux chevaux pour leurs participations bénévoles.

— Terre jetée / craquelée —

Terre jetée : la terre est jetée violemment sur la table de travail ; on obtient des "plaques" avec un effet de matière plus ou moins prononçé suivant la force de la projection.


Terre craquelée : les plaques de terre sont craquelées à la chaleur avec un décapeur thermique.


L'objet est alors assemblé avec ces plaques. Il est ensuite cuit de façon habituelle avec ou sans émaillage.

— Association avec le métal —

Le métal , majoritairement du fer de récupération , est tordu , plié , découpé , vissé ou soudé.

La partie métallique peut être simplement utilitaire ( pied ou support ). Elle peut souligner et mettre en valeur la forme de l'oeuvre en terre et participer au volume.